Bilan de mon année de vie à Montréal

Bon ça faisait un moment que j’avais envie d’écrire cet article. Car et oui cela fait maintenant plus d’un an que je suis arrivé à Montréal.

Pour ceux qui ont suivi mon blog depuis le début, ils ont pu voir toute la partie festive et voyage que j’ai entrepris depuis un an.

Donc pour en venir au bilan, je dirai qu’il y a, comme dans tous les bilans, une partie positive et une partie négative.

Donc je vais commencer par les points qui m’ont déplus et je finirais par les points qui m’ont plus durant ce séjour.

Je tiens à préciser que ce n’est qu’un avis personnel.

Donc en fait le Québec a commencé à me montrer ces facettes cachés lorsque je me suis mis à travailler ici. Nous sommes en présence d’un système économique nord américain, qui pour une bonne partie de la jeunesse européenne, représente un idéal de vie, le fameux rêve américain. Je dit ça car c’était mon rêve américain aussi 😉 . Or je considère ce système maintenant comme une menace au système français voir même européens.

On va commencer par la santé:

Bien que le Québec soit doté d’un système de santé beaucoup plus performant que celui des États-Unis il est néanmoins catastrophique comparé à ce que nous avons en France. J’ai eu le malheur de tomber malade ici, et rajouté à cela je n’étais pas encore couvert par l’assurance maladie, car j’étais en délai de carence de 3 mois du au fait que je suis un travailleur étranger. Donc déjà au bout de plusieurs aller retour dans les méandres du système de santé Québécois, j’ai enfin pu voir un médecin après avoir paye 60$ la consultation de 5 min top chrono, après une attente très raisonnable de 2h00. Donc avant cela j’ai quand même essayé 2 jours avant d’aller voir aussi un même médecin, mais sans succès. On me dit qu’il faut que j’aille dans un CLSC. je m’y rends, je fait la queue durant une bonne heure, alors qu’il n’y avait que 2 personnes devant moi, je ne sais pas ce qu’il se raconte mais bon ça n’a pas duré 1/2 heure quand ce fut à mon tour. Je passe, on me dit simplement que comme je suis un nouvel arrivant au Québec, et que ce CLSC ne prends pas de nouveaux patients, je doit me diriger vers une clinique privé. Ca tombe bien la clinique est vraiment pas très loin, juste 5 à 10 minutes de marche. J’arrive à la clinique, je me fais accueillir comme un SDF, même pas un bonjour, juste « on est fermé ». J’insiste un tout petit peu, cart je raconte que c’est le CLSC qui ma dirigé vers eux et que sur place il m’ont dit que vous étiez ouvert jusqu’à 19h00 et qu’il est 17h30. Donc là elle me fait patienter. Quand elle revient vers moi au bout de 10 bonnes minutes à trifouiller ces dossiers. Elle me demande ma carte soleil, ah bah ça tombe bien je l’ai pas encore reçue, et je lui montre le papier temporaire que l’on m’avait remis au moment de la demande de la carte. Là elle me réponds sèchement que ce papier n’est pas valable et que le prix de la consultation serait de 60$ et que je ne passerai pas avant 10h00 du soir. Bon enfin bref, je repasse sur les détails sinon j’en ai pour la journée.

Donc du coup 3 jours après je retourne, j’ai toujours pas reçu ma carte soleil alors que normalement j’étais couvert, c’est juste que je l’avais pas encore reçue. Je paye mes 60$ et on en revient à la phrase de mon début.

Ensuite ce n’est pas fini, donc je sors du médecin et bien évidemment après une consultation il y a généralement une prescription de médicaments. Bon ça va, la liste était vraiment pas grosse, mais bon que des antibiotiques. Je me rends à la pharmacie à coté de chez moi et la je montre mon ordonnance. Elle me demande ma carte soleil que évidemment je n’ai toujours pas reçue. Donc la elle me demande si j’ai l’assurance médicament. Je demande ce que c’est. En fait c’est une assurance fournie par la province pour payer moins cher les médicaments. Je lui réponds que je n’étais pas au courant de cette assurance, car en venant ici on ne m’a parlait que de la carte soleil et du numéro de sécurité sociale. En fait après renseignements cette assurance coûte 500 $ par an et est prélevé directement à la source sur le salaire ou réclamée aux impôts. Bon bah moi malheureusement je n’ai pas cela, je lui demande alors comment cela se passe et très poliment (enfin ça fait plaisir de voir des gens souriant dans la santé) que je devais payer mes médicaments. Bon vu la liste je me fait pas trop de soucis. Bah en fait j’aurais du m’en faire du soucis, car au final cela ma côté 167 $ pour quelque pilules 2 inhalateurs comme les asmatiques et un truc pour déboucher le nez. Bon bah après ça on a vraiment pas envie d’être malade.

Donc ça c’est ce que j’ai vécu pour la santé, mais bon en discutant autour de moi y a des choses qui font quand même bien halluciner. Genre ici aussi, bien avant la France, il faut que tu ais un médecin traitant qui lui seul a le droit de te réorienter vers un spécialiste si jamais il considère que tu en as besoin. Mais pour avoir un médecin traitant il faut un délai de 2 ans, et une fois que tu l’as, il faut que tu ailles le voir assez souvent (je sais pas les délais) sinon tu le perds. Ce qui est super pratique pour les gens qui ne sont pas malade souvent. Donc du coup les files d’attentes des médecins sont remplies de personnes faisant des check-up pour juste garder leur médecin traitant.

Enfin voila je crois que je vais stopper làavec la santé.

Parlons maintenant du monde de l’entreprise: Encore ce système américain. Ici je suis un privilégié d’avoir 4 semaines de vacances par an. Pour la plupart des travailleurs, la première année de travail, les jours de vacances payées obligatoires se comptent sur les doigts d’une main. Après au bout de 2 ans, tu as le droit à 1 semaine. Au bout de 10 ans à 2 semaines, et je crois que c’est au bout de 20 ans que là on peu taper les 4 semaines. Super surtout dans un pays ou le CDD est roi. En effet ici il n’y a pas de limite en durée, ni en nombre de renouvellement pour un CDD.

Un des points positif néanmoins et que il n’y a pas ce délai de 3 mois entre le moment ou on pose sa démission et le moment ou l’on quitte son emploi. Mais le revers de la médaille c’est que ici on peut vous licencier du jour au lendemain. Voici un article parlant d’une partie de la vie en entreprise http://www.gabuzomeu.com/quebec/article.php3?id_article=32

Venons en aux banques: Ouverte comme les services publique en France, c’est à dire jamais qu’en on peut y aller. Sérieusement il faut être soit chômeur, soit prendre sur son temps de travail pour avoir un rendez vous dans une banque.

Ouvert du lundi au vendredi du 9h00 à 17h00, point bar. super pratique quand on travail de 9h00 à 18h00. avec une heure de lunch le midi. Y a plutôt intérêt d’avoir une banque juste à coté et d’avoir une petite faim.

Autre chose intéressante dans les banques, les services sont tous payants. Je consulte mon compte sur le net, je paye, je retire des sous, je paye, n’importe quelle actions, je paye. Sachant que en plus par mois je paye une sorte d’abonnement qui m’autorise 12 actions bancaires par mois. Vous souhaitez un nouveau chéquier ?, bah la banque peut vous proposer des chéquiers customisée, avec couleurs différentes, des dessins différents, etc …, mais ça reste payant.

Autre chose aussi qui m’a fait halluciner, c’est les cartes de crédits, bah c’est comme son nom l’indique une carte de crédit. C’est un crédit. On endette les gens à vie, le client peu utiliser de l’argent qu’il n’a pas et tous les mois il doit rembourser + payer des intérêts sur l’argent qu’il a déboursé. Et pas seulement quand il est en négatif, comme nous avons nous avec les agios.

Enfin voila pour les points négatifs de ce que j’ai pu vivre ici, il y en à pas mal d’autre mais je ne les ai pas vécus, comme le permis de conduire, qui doit être renouvelé tous les ans ou les deux ans, en y laissant bien sur un peu de frais.

Donc en conclusion de cette partie négative sur le Québec, je dirais que nous avons de la chance d’avoir un système social en France et qu’il est dommage que l’on crache dessus. J’ai entendu la dernière fois aux infos sur france2 et oui je regarde les infos sur le net, surtout en cette période d’élections présidentielles. Un gars tout fier dans son petit patelin du sud est, dire avec fierté que « nous avons trop de sociale en France ». Alors la ça ma fait bondir, mais quel ***. Ce qui faut condamner ce sont les abus que les gens font au système, pas le système. Et puis je lui dis qu’on ne fait jamais trop de social. La vie de la personne est la chose la plus importante.

Bon on va finir par le coté positif du Québec et de Montréal, (Les gens). Ici il n’y a presque pas de problème d’insécurité, et pourtant les flics ont interdiction de contrôler une personne si elle n’a rien fait. La police est présente et sait être ferme quand il le faut, mais ne fait pas d’excès de zèle. Donc oui, ici les gens sont d’un calme à couper le souffle, super accueillants, ouverts, etc … C’est vraiment cet aspect du Québec qui me fait rester ici. Pour exemple, ici les gens font la queue pour monter dans le bus. Oui, même si il y a une queue d’un kilomètre les nouveaux arrivant vont se mettre à la fin de la queue, ainsi même que les fumeurs qui se sont écartés de la file d’attente. Même s’ils étaient là avant, ils attendront et se remettront derrière. Alors la quand j’ai vu ça pour la première fois, je me suis dit que j’étais au paradis 😉 .

Donc c’est ça le Québec, un mixe de bonnes et de mauvaises choses.

Maintenant je conseille àout le monde de s’y rendre ne serait-ce que pour visiter.

L’été est pour ma part la période préférée pour se rendre au Québec, Il y a énormément d’animations, puis j’ai tendance à préférer le chaud au froid.

Bon voila, c’est mon premier article un peu long, je pense que je vais en faire d’autres comme ça.

@++

9 réflexions au sujet de « Bilan de mon année de vie à Montréal »

  1. Eh ben mon petit nassmain… Qu’est ce qui t’a pris d’écrire un long article comme ça? Tu te sentais seul ou tu déprimais?
    Bon sérieusement j’espère que tout va bien et qu’on va pouvoir se voir dans un avenir proche… Je te souhaite beaucoup de courage pour le taf et tout le reste. Je compte sur toi pour me tenir au courant de ta prochaine venue en France (sûrement quand tu vas démissionner nan ? lol).
    Si tu veux de mes nouvelles, communiquons par mail c’est plus intime et je te donnerais des nouvelles de Malouz, Jerem et des autres si tu le veux bien.
    En tout cas, je te souhaite tout ce que l’on peut souhaiter de meilleur a un Français, du sexe du vin et de la bonne bouffe. Fais nous honneur au Canada et prends du bon temps. Passe le bonjour chez toi et rappelle a tes parents que je suis dispo quand ils veulent pour creuser la piscine. A+ mon petit nass. Ce message est signé par la "Toutoune masquée"…

  2. Oui notre petit oriental à nous, fait nous honneur comme le dit la Toutoune masqué!
    De quoi tu te plaints? Toujours a se plainte celui la! En Chine, faut tout payer de tout façon, et tt le monde joue des coudes pour rentrer dans le bus! Protection social? Mon cul! AHAHAH

    Ce message a été rédigé par des mains et un cerveau.

  3. Yo vous deux.

    Ah lala des qu’on fait un peu de rallage, ca monte au crénaux 😉 .

    Non plus sérieusement, je sais que je ralle pas mal, mais bon ca montre que je suis toujours en vie 😉 .

    Ce message m’a permis d’externaliser un peu ma frustration d’un système, que j’ai appris a connaître un peu plus, et je sais que y a pas mal de visiteur sur ce blog qui ne sont pas dans mon cercle d’amis et qui cherche peu être a se renseigner plus sérieusement sur la vie au Québec.
    Et cette vision des choses diffère des idéaux que l’on nous envoie sur le Canada.
    Je ne dit pas par la que le Canada c’est MAL 😉 . C"est juste que j’apporte un complément d’information qui est souvent éviter. Après en bonne connaissance de chose, la personne accepte ou refuse cette vision des choses, Mais elle est au courant.

    Voila, fin de cette partie.

    Vivement les beaux jours, ici.

    L’hiver commence a être bien bien long. (Il y a encore de la neige 😉 ).

  4. coucouo nass,
    alors apparemment c’était pas la fête ce voyage…pas mal de soucy…

    j’espère que pour la suite tout se passe bien pour toi à très bientôt!

  5. Bonjour Nassim,

    Merci pour cet article qui décrit aussi les aspects moins roses du Quebec! Bon, par contre, j’avoue que ça n’a pas réussi à me démotiver pour partir! 😉
    Je suis actuellement en France et j’aimerais bien trouver un emploi au Quebec, plus particulièrement à Montréal. Je ne pense pas être la seule dans ce cas (!) et les offres n’abondent pas vraiment… Titulaire d’un master de management et ayant 2 ans d’expériences pro, je cherche à travailler sur des études de marché, gestion de projets de développement local… Aurais-tu des pistes à me conseiller? Puis-je partir « à l’aventure » et chercher sur place? Merci pour tes conseils!! Anne

  6. Bonjour Anne,

    Merci beaucoup pour ton commentaire, et je suis bien content que cet ancien article ne ta pas démotivé dans ton projet.
    Car ce n’était pas son but, c’est juste pour apporter un complément d’information et de partir en toute conscience.
    Pour en revenir a tes questions, je t’avouerais que pour ce qui est des pistes je n’en ai pas vraiment, mais ce que je peux te dire c’est que le Canada a aussi était touché par la crise donc en ce moment il est, je pense assez difficile de trouver quelque choses.
    Pour l’idée de partir chercher sur place, c’est a mon avis la meilleur solution, mais il y a quelques précautions a prendre avant le départ. Je te conseil, si tu ne trouves pas du travail depuis la France, d’essayer de postuler pour un PVT si jamais tu as moins de 35ans. Car cela te permettra de travailler sur place. Car si jamais tu y vas avec un visa touristique tu ne pourras pas travailler et si tu trouve un employeur sur place, il te faudra faire tes démarches depuis la France et re-rentrer au Canada.
    Sinon autre solution, c’est de prévoir de partir en vacance au Canada et de contacter les entreprises qui t’intéressent et de fixer un rendez-vous sur place lors de ta présence au Canada. Ensuite quoiqu’il arrive il faudra faire les démarches depuis la France.

    J’espère que j’ai répondu a tes questions, n’hésites pas a me contacter si jamais tu souhaites avoir des compléments d’informations.

    Cordialement,

  7. salut nassim , merci de m’avoir donner la chance de lire ton jugement .
    ce que je penses c’est que ce n’est qu’une question de temps pour toi de t’adapter encore plus , une annèe c’est peu pour pour arriver au point de ne pas avoir des inerties ( des resistances au changement ) alors patience et sa ira pour toi dès que terminera d’avoir desères

  8. Bonjour et merci a toi d’avoir pris le temps de m’envoyer ton commentaire.
    Je suis maintenant de retour en France depuis plus d’un an maintenant. Je ne regrette pas mon choix, mais le Québec me manque quand même pas mal.
    Les paysages et les gens. Pour ce qui est du reste, il n’y a rien qui me manque ;-).
    Sur ce je te souhaite une bonne continuation.
    Cordialement,

  9. J’ai bien apprécier ce petit bilan mais qui est riche et plus important pour ceux qui veulent vivre à Montréal , oui je suis une puisque je me prépare pour venir afin de continuer mes études et faire le mieux pour ma vie .
    Merci pour ses informations
    cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *